L’étape Sanfloraine fait partie des cyclo-sportives qui fleurissent en région pendant l'été. La réputation de cette épreuve nous a donné envie d'aller nous frotter aux "sans poils". 

Au programme, un contre-la-montre de 1,2km et 90m D+ le samedi et 146 km/109km le dimanche.
Pour la première épreuve, nous nous retrouvons à 3 oranges : Margriet, Oliv' S. et Alex F.  Après avoir récupéré nos dossards, nous partons nous échauffer car l'effort sera intense. Arrivés sur la zone de départ, on sent que certains sont des habitués et s'échauffent sur les rouleaux. Ce n'est vraiment pas le même monde que le raid ou le trail...

Nous partons les uns à la suite des autres à une minute d'intervalle. Margriet en première, Alex puis Oliv'.  Le premier tiers de la course monte plutôt raide (+12%) et nous nous faisons tous piéger en partant sûrement un peu trop vite. Au milieu, le replat, nous permet de reprendre du souffle avant d'attaquer la seconde côte vers l'arrivée.

Au final, Margriet gagne au scratch féminine. Alex fini 3ème dans sa catégorie et Oliv' termine 5ème de la même catégorie à moins de 10 secondes.

Le soir, après la douche, c'est l'heure des retrouvailles (et donc de l'apéro!) avec le reste de la troupe. On sera une douzaine d'xttriens au camping municipal (Chouvy *4 / Soill *4 / Aline et Steve, Margriet et moi )

Le lendemain,  nous sommes réveillés par le voisin qui est chaud bouillant pour la course : il bichonne son vélo, se masse les cuisses (ça pue le camphre) puis part s'échauffer sur les rouleaux pendant 45 minutes.

Mais, il manque Steve qui a dû rentrer sur Clermont prendre ses médicaments contre les allergies pendant la nuit.

On part tous dispersés sur la ligne de départ où on nous annonce la mort d'un coureur la veille au soir. Ça nous met dans l'ambiance...

A 9h00, toutes les courses sont lancées ensemble. Avec Cyril et Oliv', on arrivera à rester ensemble pendant quelques kilomètres avant que les premières montées nous séparent.

J'arrive à rester dans un groupe qui roule bien pendant presque la moitié de la course alors que Cyril et Oliv' profitent pleinement des ravitos. Dès que ça monte Cyril peine à cause de sa grosse semaine de préparation (Échappée Belle) qui a précédé la cyclo et de la chaleur. Du coup, il se laisse glisser jusqu'à retrouver Margriet pour l'accompagner jusqu'au bout de la course.

A Pierrefort, Jenny, Caro C. et les enfants nous encouragent avant le gros morceau de la journée : Prat de Bouc !
St_Flour_7
Ensuite, je bascule sur la vallée du Brezons qui est toujours aussi superbe. Pendant ce temps là, Oliv' remonte peu à peu et me rejoins dans la montée de Prat-de-Bouc... avant de me déposer juste avant le sommet. Je ne le reverrai plus.

Les jambes sont vraiment lourdes et j'ai beaucoup de mal à suivre. Dès que ça monte un peu, je perds le rythme. Mais, je réussi à tenir le petit groupe qui s'est reconstitué après Prat-de-Bouc jusqu'au bout.

Je passe la ligne avec 5 minutes de retard sur Oliv' sous les encouragements d'Aline (qui a fini assez fraîche ses 109 km) et Mélodie.
30 minutes plus tard, c'est Margriet et Cyril qui finissent cette bien belle épreuve sous une chaleur accablante.

Tout le monde est ravi. Paysages superbes, météo extra et organisation au top. Après une douche et un bon petit repas cantalou, c'est déjà l'heure de l'apéro (eh oui, encore). Steve est revenu et en a profité pour faire un tour de vélo en off. Tout le monde se raconte sa course et on fait le programme du lendemain (ben oui, lundi c'est le 15 août). Certains partiront randonner sur les crêtes tandis que d'autres rentreront ....

 

Actu Alex F