test


LA VIDEO DU TRAIL HIVERNAL 2018

Retour de O'Bivwak en terre auvergnate ! L'occasion pour quelques XTTR de réviser ses classiques (le report de carte), remplir son sac et partir à la découverte de cette "suprenante" montagne bourbonnaise au départ de la petite station de ski de l'Allier La Loge des gardes.

Les duos sont formés :

- David V qui a du remplacer sa jolie Caro par Stevos

- Nos 2 "vieilles" chic et choc : Laeti et Isa

- les Z'amoureux : Anais et Joris

- un nouveau binôme : Cyril H et Caro C

- et du côté des jeunes : Oliv' avec Thomas, Cyril avec Romain, et Jenny avec Emma

Sur place, on retrouve du côté des organisateurs les vaillants Lestrade et quelques têtes bien connues de chez Cap03!

1 binôme =1 parcours =1 récit !

Obivwak_5Emma sur le parcours F avec sa maman Jenny

Au début du raid, c’était plutôt facile de trouver la balise car tout le monde allait dans la même direction. Après les groupes se sont étalés et on s’est retrouvé seul mais on y est bien arrivé (sauf pour la balise dix ou maman a voulu faire Indiana Jones). Avant d’arriver au bivouac on entendait la musique mais ça montait beaucoup !
Le lendemain C’est reparti pour 11 balises ! Avec maman on a découvert plein de paysages, de panoramas, de ruisseaux, de chemins, de forêts différentes du premier jour. A 300 m de l’arrivée, maman pouvait presque plus marcher car elle avait mal aux pieds. À la fin on s’est fait acclamé par les XTTR .on a gagné une gourde et des pastilles Vichy . Sur l’ensemble du raid on a bien rigolé !

Thomas sur le parcours E avec Oliv'

Un départ bien apprécié, arrivé 8eme avec un super temps, 2:50:25, malgré une chute (Obivwak_7 heureusement que nous avions une trousse de secours). Mais après l’effort le réconfort: des nouilles chinoises pour remonter le moral. Une nuit blanche pour une très bonne journée. 2ème jour, départ en chasse à 6:20 avec une grosse montée ( droit dans la pente) sur le parcours, arrivé avec un temps de 2h14:55. 5ème place en tout, de beaux paysages et une super course!

Romain sur le parcours E avec Cyril

2e raid avec mon papa ! j'étais content de courir avec mon sac à dos, mon ravitaillement, ma boussole et mes affaires de rechange. Au départ j'ai aidé papa à reporter les balises, puis nous sommes partis à la recherche des 15 balises en courant. On a marché dans les montées et on a fini 4e avec un beau temps de 2h38. On a pris le temps de se reposer et monter la tente puis de boire un coca en attenndant les copains d'XTTR! Nuit courte, pas très confortable, fraîche et bruyante. Le lendemain, départ en chasse à 6h07! Au milieu du parcours, j'ai eu un coup de mou, mais j'ai couru. Finalement, nous sommes arrivés en 2h20 et nous finissons 6e au général. Belles vues et belle course!

 

Laetitia et Isa sur le parcours D - O'bivwak sans couac ...

Vendredi soir .....ah oui demain j'ai o'bivwak....bon question sommeil suis prête après 3 jours passés avec mes 58 petits!

Obivwak_1

Seul le duvet est prêt ...mon super boulet a tout prévu pour nos repas et ravitos ....merci,

Au fait Isa comment on fait déjà le report de postes ? (ben j'en sais rien moi !)  Au top ma super Isa m'envoie un tuto vidéo ...oui c'est plus efficace avec des dessins....bilan lettre,chiffre,à droite et en haut et le rond dans l'intersection ...

On rate encore notre départ ....la faute à trop de monde,trop de précipitation pour moi ,trop à suivre comme des moutons. Après pas de grosses grosses erreurs mais des choix "pentus",tordus ,perdus aussi (Isa : le pentu c'est pour que j'ai de belles fesses cet été , mdr ) 

Bon on oublie mon Isa qui met les freins en descente :normal elle est sur une piste de ski (Isa : ils sont intégrés les freins chez moi !) 

Surprise à l'arrivée ....on nous fouille....enfin nos sacs....hein pourquoi....ben vous êtes pas mal !!! (Isa : les fouilles au corps j'adore... mais bon faudra revoir le casting alors je me contenterai d'une fouille du sac !) .Mon super boulet passera sa nuit pour une expérience unique dans la tente sarcophage (Isa : trop bien !!!), quant à moi je trouve logis dans la tente confort....il fallait des volontaires pour la tester! Qui dit tente confort ...dit bonne nuit ( ou alors c'est le contre coup des 2 nuits presque blanches).

Bon je péte la forme ....mon Isa qui commence à "rougner"......Oulala faut pas s'emballer ....elle ne sait pas (encore) que nous allons emprunter les pistes de fond et que ça va ma galvaniser et là tout au bluff, super boulet au mental à l'intox ....allez on court (avec un  boulet accroché à son sac, genre guide pour non voyant... ah non pour vieille !) ...juste pour leur foutre un coup au moral

Un énorme final au sprint, tout au mental ,et là super fière de mon super boulet ....un troisième jour et nous montions sur la boîte ...en tout cas on gagne dans nos têtes et dans nos âges.

Anais et Joris sur le parcours C

Obivwak_112Le concept du raid orientation nous avait particulièrement plu lors du Raid Azur en 2016, la montagne Bourbonnaise étant un territoire à découvrir, nous avons donc choisi de nous aligner au départ de ce grand rendez-vous d'orientation pour passer quelques heures juste en couple ( c'était sans compter les 100aines de participants...).

Une fois le déjeuner du samedi avaler, il est temps de se diriger vers la ligne de part, ou on retrouve tous les copains, ça rigole, il fait beau, chaud, ENJOY!!

Et puis, top départ, définition à récupérer, reportage/traçage et Hop c'est parti. C'est un peu l'autoroute au départ, nous avons tous les 2 un peu de mal à nous mettre dans la carte, mais après 2 balises, tout s'enchaine parfaitement, les choix nous semblent bon et on évite soigneusement les difficultés inutiles. On boucle cette 1ère journée en 5h bien content et cela nous parait déjà suffisant. Le soirée au bivouac est vraiment sympa au milieu de toutes ces tentes, avec un regroupement de XTTR et une popotte presque commune.

Le 2ème jour, les jambes sont plus lourdes, la fatigue sera présente tout au long de cette journée. Contrairement à la veille, nous nous retrouvons rapidement isolé, mais est-ce nous qui sommes fatigués ou les autres concurrents? On rentre mieux dans la carte ce jour ci, les 1ères balises s'enchainent, mais le dénivelé semble plus important. Un long interposte et un manque de confiance en nous, seront à l'origine d'une grosse erreur sur notre 5ème balise et près de 15minutes seront perdues. Mais bon, la météo est plus que clémente et on profite au max. Les derniers postes auront été difficiles à aller chercher, mais on boucle notre étape en courant avec le sourire, content de nous!

Caro et Cyril H sur le parcours B

1er O'Bivwak pour Cyril et pas des moindres : une première fois sur le parcours B pour ces néophytes orienteurs et  Cyril qui va devoir "supporter" la grande Caro pendant 24h !

Obivwak_6

Caro a bien révisé ses classiques, pour le report cela ne pose de soucis, les charges sont bien reparties (Cyril porte la tente), le raid peut démarrer! Cyril mène la danse et nous voilà rapidement dans le bain, les balises s’enchainent d'abord autour de la Loge des Gardes puis les kms défilent, nous voilà partis au coeur de la montagne bourbonnaise. Petites et grosses coupes dans les forêts, les talus, les champs.. les mollets sont durs, la carcasse est rayée et les tiques nous attaquent! Il est presque 18h quand nous nous rapprochons du camp, encore 3 balises, on double une équipe mixte dans la dernière montée au rocher et nous découvrons enfin le camp ! Après une nouvelle vérification du matériel obligatoire, nous retrouvons les copains qui ont déjà planté la tente et attaqué l'apéro. Montage de tente, duvet,  bière, bière, repas, une tisane et au lit ! Nuit fraiche, courte , mais assez paisible !

Réveil à 5h au son de la fanfare, rangement, pliage, tout remettre dans le sac puis c'est reparti à 6h30 ! On reporte à nouveau, 18 postes à trouver bien répartis sur l'ensemble de la carte ! Il nous semble que la difficulté s'accentue par rapport à la veille ( ou peut etre que nous sommes plus fatigués), Cyril maitrise bien la carte, Caro suit! On alterne chemins roulants, forêts, marécages, feuillus, troncs, traces de sangliers .... la station de la Loge des Gardes se rapproche ...dernier pointage et nous voilà heureux sur cette ligne d'arrivée ! Nous terminons au final 3e équipe mixte de ce parcours, derrière 2 belles équipes d'orienteurs !

Steve et David sur le parcours A

Obivwak_9L’O’bivwak avec Steve… forcément ça fourmille d’histoires… D’abord c’est l’histoire de quelqu’un de tyrannique qui me force à m’engager sur le circuit A alors que j’étais tranquillement inscrit sur le B avec Caro qui a dû céder sa place sur blessure. Qui dit changement de partenaire dit points satisfaisants et d’autres moins…

Par exemple, sous la tente, j’aurais sans vouloir vexer personne préféré dormir avec ma chérie, mais heureusement ce n’est pas moi qui ai eu à subir les divagations intestinales de Steve pendant la nuit, il s’est trouvé une autre tente. En même temps, la notre était franchement petite. J’ai eu l’impression de rentrer dans un sac mortuaire après la première journée de course qui aurait bien pu voir ma mort tellement il va vite le bougre.

Passé les capacités gastriques insoupçonnées de Steve, il y a du bon à courir avec lui (tant qu’on se situe juste devant lui, sauf par vent de dos ou là il vaut mieux être derrière). D’abord il est pas chiant, on peut se trainer comme un escargot il se plaindra jamais, ce qui était le cas le deuxième jour avec un moteur méchamment bloqué ! Ensuite il va vite et voit des options en orientation qui semblent à priori bizarres et qui finalement fonctionnent très très bien et sont très belles. Il garde le moral des troupes au plus haut niveau en jetant des bidons d’essence pour demander si l’on a soif, en faisant du karaté sur les souches mortes qui tiennent encore debout, en accélérant le prise de décision des équipes qui calent leurs itinéraires en dégradant la salubrité de l’air environnant… Mais surtout il porte tout, des vivres pour les deux coéquipiers, la tente, le réchaud. J’ai vécu un O’bivwak version luxe, j’ai juste eu à mettre un pied devant l’autre et à lire la carte. Ça encore ça va je sais faire ! Au final on termine 3ème du gros circuit, avec des séquelles conséquentes sur un trop grand nombre de muscles (du dos jusqu’aux jambes).  

Bravo aux autres équipes qui ont bien performé, XTTR c’est pas un club de rigolos :  même les anciennes font des bonnes courses ! Et l’ambiance au bivouac était fantastique, entre les coureurs du club avec qui raconter sa journée, les voisins de Balise, Arverne et compagnie qui tchatchent aussi. Le temps passe dans ces cas là si vite, tout comme la bière, partenaire idéal de récupération et de préparation du lendemain…