test


LA VIDEO DU TRAIL HIVERNAL 2018

Destination les Alpes de Haute Provence pour le CNE cette année. Et des beaux terrains de ravine et de garigue en perspective. Nous ne sommes que deux avec Caro à faire le déplacement du club et l’arrivée sous la pluie nous fait penser que l’on a fait le mauvais choix !

 Première course : le championnat de France de nuit. Caro ne peut pas le courir avec son genou encore en convalescence qui n’accepterait ni la boue ni la nuit. Je pars en revanche confiant avec l’absence totale de course de nuit réalisée cette saison… En plus la course est très technique, les balises ne se voient que lorsque l’on en est à quelques mètres. Je fais plutôt une bonne course mais laisse du temps bêtement sur deux postes faciles et sur un partiel vraiment sangliesque… Le tracé est typé raid avec du dénivelé, un passage dans une tunnel sous autoroute ou coule un beau ruisseau et des terrains de marne idéaux pour le ventriglisse. Je termine dans le top 30 élite sur quasi 60 coureurs, surpris de ma place et heureux !

CNE_david_2Jour 2 : un sprint long à Forcalquier sous la pluie, qui alterne ville aux ruelles étroites, pampa et course autour de la forteresse aux remparts vraiment infranchissables. Ça tourne dans tous les sens et les changements d’allure sont fréquents. Enfin, pas pour Caro qui marche tranquillou pour coupler sa rééduc’ à du jeu avec boussole. Elle se régale à faire du lèche vitrine et à profiter des panoramas, ce que je n’ai pas pu faire, même si je ne me classe que 34ème sur une centaine de coureurs.

A Sisteron, le lendemain, se court le championnat de France de sprint auquel est couplé pour les boulets comme moi qui ont raté leur qualif’ une course open sur la même carte. Le tracé est très beau et pentu, à priori simple mais qui regorge de petit piège et détail… Une seule erreur pour ma part mais en sprint au niveau national elle fait mal ! 26 sur 82. Le côté positif du jour c’est qu’il a fait soleil !

Dernière course du séjour, le CNE. Je vais courir en open avec un club normand qui m’avait sollicité… Eh oui, une petite infidélité à XTTR ! Je pars premier relayeur, en masse donc. C’est la bagarre dès le début et je donne tout pour me placer dans le groupe de tête. On fait des choix différents et je perds de vue nombre de coureurs avec qui j’étais, il n’en reste que deux. Je pense que je suis plutôt bien placé mais je ne sais pas au juste. Après la balise spectacle je suis second du groupe et il ne reste qu’une petite boucle. Le coureur qui me devance choisit de passer à droite d’un bosquet que je contourne par la gauche. Bingo, je sors devant lui et m’envole ensuite vers la ligne d’arrivée. Bilan, premier à 8’’ ! Finalement il n’y avait personne devant. Je suis content de donner ma carte au relayeur suivant, cuit après ces 4 jours de course et surtout ce relais bagarre.

Actu David C