test


LA VIDEO DU TRAIL HIVERNAL 2018

Le mois de novembre a été dense en CO pour Caro et moi : cinq courses dont deux comptant pour le challenge O Paris. Le score fatidique des 250 balises est dépassé dans le mois (cette info concerne Cathy, très pointilleuse quant à son volume d’entraînement).

co_paris_1Fin novembre, parce qu’un mois entier sans aller à Fontainebleau est un mois raté, on se dirige vers cette forêt mythique avec Caro pour courir une moyenne distance hyper technique avec en bonus la pluie. Je pars sur un circuit noir tracé sur la carte sans chemins : c’est dur et je m’en sors moyennement bien. Quatre postes me posent problème mais je suis content de ma vitesse dans l’ensemble. Caro, elle, recommence tout juste à trottiner dans sa rééducation et part sur un jaune. C’est le premier qu’elle fait depuis le début de sa convalescence. Les fougères l’inquiètent un peu mais elle fait surtout du chemin et se rend compte que le genou tient bien, chouette !

Milieu novembre, j’ai profité de l’organisation de deux courses à la journée pour descendre dans l’Yonne, un coin que je n’avais jamais visité pour courir et qui s’est avéré génial, tant du point de vue des terrains que de l’accueil des bénévoles. Bilan positif aussi parce que je me classe troisième sur les deux courses, une moyenne distance sympa qui nous fait exploiter des grands flancs boisés et rocheux sans moyen d’utiliser les chemins ; puis sur une nocturne semi urbaine au cours de laquelle j’ai lutté avec ma frontale pour voir quoi que ce soit, y compris où je mettais mes pieds !

Derniers objectifs du mois, et pas des moindres : deux des cinq manches annuelles du challenge O Paris organisé par le ROP (Raid Orientation Paris), dont la finale… Pour la quatrième manche le 11/11, un gros chantier de 75 postes en réseau dans le bois de Vincennes. La carte est rouge de balises et le défi c’est déjà de ne rien oublier, puis de trouver un bon sens pour tout prendre. Je m’en sors plutôt bien : physiquement je me sens en forme et je ne fais que trois ou quatre erreurs, ce qui sur 75 est pas si mal ! 5ème de la manche, et 3ème au classement général du challenge avant la finale, gloups ! Caro fait un circuit plus court de 25 balises en se limitant à 20 minutes de course pour respecter les consignes du kiné, et ce même si d’autres filles la doublent, ou même s’il pleut des cordes ! Elle se régale en orientation et prend un plaisir fou à reprendre la course en milieu « naturel ».

 

co_paris_2Rendez-vous le 1er décembre sur la butte Montmartre pour la finale du challenge. J’espère confirmer ma troisième place au général sur ce sprint long qui promet d’être coquin vu les escaliers et les ruelles passantes du lieu. Caro réalise le circuit B en un peu plus de 40’ et en courant tout du long malgré les pavés mouillés parce que, je cite, « c’était trop bon » ! Elle en garde sous le pied dans les escaliers et dans tous ces virages trempés pour ne pas se faire mal et termine 7ème, bravo l’artiste ! Pour ma part, je réussis une course super propre, ce qui ne m’arrive jamais en sprint (!), et j’ai quand même l’impression d’aller vite, malgré le dénivelé (250m pour 7 km effectifs, pas mal pour Paris !). Et je garde ma troisième place au classement du challenge O Paris 2018, youhou !

Actu David V