Imprimer 

Qui dit reprise de janvier dit froid et/ou souvent pluie glacée en Ile de France… Dans le mille, c’est bien ce qui m’attend ! Il faut la motiv’ pour sortir la boussole dans ces périodes-là. Et en même temps le plaisir est toujours au rendez-vous sur les courses.

 

Parc de la Courneuve (93), départ en masse, longue distance. Trois ingrédients qui laissent penser que ça va piquer. Et finalement… ça a piqué ! Courir au contact (sans se laisser berner par les combinaisons qui varient entre concurrents) sur près d’une heure et demi c’est un poil violent pour une reprise. Bilan 5ème après plus de 17km de course, satisfait !

CO_david2Le weekend suivant le pôle espoir de Fontainebleau organise deux courses sur les deux jours. Le samedi, rendez-vous à Samois-sur-Seine pour un sprint long mi urbain mi forêt avec départ en masse. Les postes sont en ordre imposé sur la première section urbaine. Ça joue des coudes et des choix pour faire les meilleurs temps interpostes. Je me retrouve à la bagarre pour la première place d’entrée… il va falloir tenir maintenant, et ne pas faire d’erreurs. Deuxième section en forêt : l’ordre des postes est libre, ce qui laisse encore plus de choix entre coureurs. Je ressors du bois pour entamer la dernière partie urbaine (en ordre imposé à nouveau) à 100m du premier ; je ne le reverrai plus jusqu’à l’arrivée où il m’aura posé 1 minute. Le format intense lié au départ en masse, la section dans les blocs en pleine forêt, l’alternance ordre libre / ordre imposé font de cette course un vrai moment de plaisir. Et je suis encore plus content d’en sortir second.

Le lendemain, c’est moyenne distance en pure forêt cette fois-ci. Et qui dit « Bleau » dit blocs rocheux et microrelief sur la carte, et terrain grandiose en vrai. Les sensations sont excellentes, j’ai l’impression d’aller vite et de rester bien calé sur la carte. Je fais quelques choix moins bons mais ne doute pas pour trouver les balises, c’est génial ! Je crois que je n’ai jamais couru comme ça sur ce terrain ! Je fais au final une erreur sur le passage dans la zone facile sans rocher ni relief (!) qui me coûte 1’30. Mais je gagne la course, vraiment heureux d’être dans un bon jour.

Début février, Caro m’accompagne cette fois pour courir sur une carte pleine de trous et dépressions où bien entendu les balises sont placées pour te faire craquer. C’est le championnat d’Ile de France de longue distance. Caro part sur un circuit « initiation » faute de mieux en ce moment et réussit en s’en tirer en courant tout du long sans se faire mal mais en exigeant tout de même un massage spécifique des ischios gauches au retour ! Je pars sur le circuit H21 élites de 14 bornes à vol d’oiseau qui m’en coûtera 18, pas si mal comme ratio. Je suis cuit physiquement sur un parcours exigeant dans les ronces et la boue mais je ne fais pas beaucoup d’erreurs et surtout pas de grosses, bilan 4ème. Et surtout bilan il faut reprendre l’entraînement en course après la coupure de janvier maintenant !

Actu David V