Imprimer 

Bertrand & Willy nous livrent un CR détaillé de leur 1er Gévaudathlon

Jour 1 :

gevaudathlon_2Départ prévu pour 16h à la Canourgue, nous arrivons au village aux alentours des 12h, parmi les 1ers participants, histoire d’avoir le temps de bien s’alimenter, de faire les derniers réglages mécaniques et de prendre la température ! ça chauffe, ça chauffe… et nous on est tranquillou sur une des rares places à l’ombre. 

15h ! Mais faudrait peut-être essayer de trouver notre assistance !! (venus sans assistance, l’orga a eu la gentillesse de nous trouver un des bénévoles) Mais qui peut être cette brave personne ? Eh bin c’est David qui devra nous supporter pendant 3jours. Les présentations faites, on se plonge sur le carnet de route.

15h30 : briefing pour les concurrents, les assistances sont déjà en route pour la 1ère transition. Moment très émouvant puisque l’asso Azimut Gévaudan rend hommage à leur amie, collègue ou épouse (celle du président !) et que Laeti connaît bien, décédée quelques mois plus tôt. C’est alors qu’on se rend compte que la puce doigt est restée dans la voiture. Demi-tour pour David, ça commence bien !

S1 : Trail balisé + CO urbaine La Canourgue / Coeff 1

16h : C’est parti !!! Départ de la 20ème édition du Gévau… Hihaaaaa !!!!!!  Petit trail balisé en guise d’échauffement et des les 1ers escarpements urbains c’est le touche-touche. File indienne en marchant sur presque la totalité du parcours.

CO urbaine. Les équipiers sont séparés : un parcours pour ceux qui ont la puce et un autre pour ceux qui doivent poinçonner. Très jolies petites ruelles où il y a des canaux partout. Je mets un peu de temps à rentrer dans la course, du coup Bertrand m’attend à l’arrivée.

=> Classement : 87/108

S2 : VVT’O : La Canourgue > Malavialette. Kms : 19,5 / D- : 781 / D+ : 824 / Coeff : 2

Gros VTT pour mettre dans le bain. On prend tout et on est dans les clous. Montée sur le Causse Sauveterre sous le cagnard... Oooh hisse ! 

=> Classement : 62/108

S3 : CO Score Malavialette. 1h maxi

Pas très performants les zigotos ! Mais bon sang qu’est-ce que c’est beau !! Paysages de calcaires ruiniformes, des grottes, des cavités en tout genre… On se régale.

=> Classement : 72/108

S4 : VTT Road-book : Malavialette > Saint-Rome-de-Dolan. Kms : 18 / D- : 598 / D+ : 612 / Coeff 2

Tracés et monotraces magnifiques, toujours sur le Causse Sauveterre. Le soleil se couche, c’est le moment d’allumer la frontale pour la dernière heure d’effort de la journée. Nous sommes une petite dizaine à éclairer la sente, ambiance Gévau ! Arrivée à 22h30 heureux et fatigués car il a fait très très chaud aujourd’hui.

Dodo sous la tente au camping municipal. Extinction des feux vers 1h du mat’ après une bonne douche froide, c’est mieux pour la récup’ de toute façon.

 => Classement : section neutralisée car vole de balise

 Classement JOUR 1 : 72ème /108 – 6h30 d’effort

 Jour 2 : 

 S5 : VVT’O : Saint-Rome-de-Dolan > Les Vignes. Kms : 21,25 / D- : 892 / D+ : 462 / Coeff 3

 Départ inversé par rapport au classement du prologue de la veille : arrivés 72ème nous partons donc 38ème. 

Bertrand : «  Bon, ce VTT va falloir envoyer ! »

Willy : « Euh… oui mais moi jveux pas faire de soleil d’entrée de jeu, la journée va être longue… »

Superbe single pour rejoindre le Tarn, bien sur les freins ! Ravito rapido et hop on saute dans le canoé. Nous reverrons David qu’à la fin de la section 7.

 => Classement : 80/107

 S6 : Canoé : Les Vignes > Le Rozier. Kms : 10 / Coeff 2

 Ça fait quelques années que je veux descendre cette partie du Tarn en canoé puisqu’elle n’est accessible que sur l’eau, c’est chose faite aujourd’hui. Bertrand me propose de passer devant… histoire de me rafraichir un peu. Je finis trempé jusqu’au os mais pas plus mal avec le trail qui nous attend, exposé Sud au heures les plus chaudes.

 => Classement : 46/101

 S7 : Trail’0 : Le Rozier > Cassagne. Kms : 7,5 / D- : 200 / D+ : 600 / Coeff 2gevaudathlon_3

 Grosse montée sur le Causse Méjean. On surplombe maintenant le Tarn et la Jonte puis sentier en balcon juste sublime, rocher de Capduc, vase de Sèvre, vase de Chine, balcon du vertige. Puis, erreur de navigation où l’on perd un temps précieux.

 Classement : 30/101

 S8 : VTT suivi d’iti. : Cassagne > La Viale. Kms : 13,25 / D- : 257 / D+ : 346 / Coeff 1

 Crevaison à l’approche de Saint Pierre des Tripiers. Petit coup de mou.

 Classement : 77/85

 S9 : Trail balisé : La Viale > Le Truel. Kms : 13 / D- : 934 / D+ : 818 / Coeff 2

 C’est bien simple, on descend tout d’un coup pour tout remonter derrière… et ça tape (les articulations et le soleil) ! Causse Méjean > Jonte > Causse Noir.

Dans la montée, Bertrand commence à dérailler. Willy : «Tu feras gaffe, t’as oublié des affaires sur le cailloux ! ». Bertrand : « Non non c’est bon… ». Bon, ça sent le coup de chaud ! 

 => Classement : 54/68

 S10 : VTT suivi d’iti + spéléo. Le Truel > Aven Armand par la grotte de Dargilan. Kms : 25,5 / D- : 872 / D+ : 989 / Coeff 3 

 => Classement : 34/72

 Jour 3 :

 S11 : CO. Les Fons. Coeff 3

 Pas terrible. Willy n’a pas les cannes aujourd’hui surtout qu’on jardine pas mal. On n’arrive pas à s’entendre sur les choix à faire.

 => Classement : 63/103

 S12 : VTT Road-Book. Les Fons > Les Salelles. Kms : 13 ,5 / D- : 766 / D+ : 562 / Coeff 3

 C’est Bertrand qui mène la danse, je suis comme je peux, la grosse journée d’hier a laissé des traces. Tracé typé gévau et pour les descendeur : je reste à côté du vélo. 

=> Classement : 95/102

 S13 : Trail. Les Salelles > Rocherousse. Kms : 11,5 / D- : 556 / D+ : 803 / Coeff 3

 Au fil du Lot, entre gorge et causse. Bassine d’eau fraiche sur le plateau où je plonge littéralement dedans.

 => Classement : 46/93

 S14 : VTT suivi d’iti. Rocherousse > Goudard. Kms : 19,5 / D- : 931 / D+ : 715 / Coeff 2

 => Classement : hors barrière horaire

gevaudathlon_1 S15 : CO urbaine. Marvejols

Bertrand n’a plus le goût, il doit même emprunter le casque d’un gamin car l’orga ne le laisse pas partir sans casque.

 => Classement : 48/102

 D’après Bertrand c’est son plus beau raid. Pour moi c’est juste mon 2nd après m’être testé sur le RAC.

C’était incroyable, « il n’y avait rien à jeter », des sections vraiment bien conçues avec mentions spéciales pour les tracés VTT ouverts uniquement pour le raid, un travail colossal !!! Chapeau bas à Azimut Gévaudan. 

 Classement final : 54ème / 108

 VTT : 110kms

CAP : 60 kms

Canoé : 10kms

D+ : 6416m

D- : 6013m