Imprimer 

Cette année Clément nous a préparé un beau stage raid du côté de vallon pont d'Arc, et plus précisément dans sa maison familiale dit «  La Ruinasse »*à Salavas.

*comprendre « la Ruine » en Eldinois

Participants : Sandrillon ( futur XTTR ;-), Clément, Mathieu,  Alex F, le  Famille Brette, la famille Leconte-Macheboeuf, la famille Chouvy, la famille Heurtaultet la famille Grelat-Aberti

Les premières arrivées débutent dès le vendredi soir avec Mathieu, Alex F, Clément et enfin la famille Grelat-Alberti (avec 3h de retard sur le timing initial ...) mais qu'importe c'est les vacances, heureusement qu'ils avaient préparé le dessert et pas l'entrée !! La famille Leconte-Macheboeuf dans l'incertitude de venir jusqu'au dernier moment arriveront en pleine nuit sur place !

Jour 1 : 

Stage_raid_XTTR_1Cette 1ère journée débute par une spéléologie dont le guide est évidement Clément puisque le départ de la marche d'approche est situé dans le camping où il a passé de nombreux étés. Laurent et Cécile nous ont rejoint spécialement pour y participer. D'après le guide, le plus impressionnant dans cette sortie sont les quelques mètres qui suivent le trou d'entrée. Tous le monde confirme, surtout Laurent ! Le reste est de toute beauté, des chatières, des rappels, des boyaux, … le tout afin de passer de salle en salle à se traîner par terre, se contorsionner, se faufiler, mais le spectacle en vaut vraiment la peine : des stalagmites  / tites, et autres concrétions minérales calcaire en formation se succèdent sous les lumières de nos frontales. Nous progressons dans cette grotte et il se fait temps de rentrer ; la fin de cette sortie sera humide ( le guide nous avait prévenu !). Dans la dernière nappe d'eau souterraine à traverser, même les plus grands auront de l'eau jusqu'à mi torse, le tout avec le casque qui frotte la paroi supérieure. Enfin, la lumière du jour, et la joie de regagner la « surface » par une rivière qui jaillit du plus profond des entrailles de montagnes**.

Après la spéléo nous nous retrouvons à la ruine pour pique niquer et les raideurs du week end finalisent leur paquetage afin de se diriger vers le départ du raid. 

 CR DU RAID

Les garçons, Steve et Clément, gagnent le raid et en sont bien fier il y a de quoi vu le niveau du raid. Le raid est fini mais pas pour tout le monde faut encore rentrer à la ruine et ce n'est pas évident quand on n'a plus de téléphone, qu'on ne sait pas où elle se trouve et les enfants dans la voiture qui s'énervent, n'est-ce pas Caro ??

Quelques amis raideurs nous ont rejoint pour la soirée finale à la Ruine : Sandrine, Stéphanie et Sam.

Jour 3 : 

Stage_raid_XTTR_5Les stigmates du raid de la veille se font bien sentir, et le programme initial évolu. Ce sera donc journée récup, qui débute par la descente de l'Ardèche en Kayak, puis un retour au camp de base en VTT. 

Eric, notre moniteur de kayak voit bien qu'il a affaire une drôle d'équipe : Sandrine, Alex, Steve, Mathieu, Joris et Clément en mode accompagnateur. Aussi, il prend bien le temps de nous briefer avant d'embarquer surtout que la navigation est plus que difficile, voire dangereuse compte tenu des niveaux d'eau actuels. 11H30 tout le monde sur l'eau.

La répartition des bateaux ( fermé / insubmersible) s'est fait fonction du niveau de chacun et il est prévu une rotation à mi-parcours. Ce joyeux convoi rencontre les enfants du groupe ( et leur parents) au niveau de la plage du Pont D'arc, avant que ceux-ci ne se rendent en excursion faire du bike&Run sur une voie verte voisine.

Les km se succèdent sur cette rivière loin d'être paisible où certains iront boire un peu (voir beaucoup) le bouillon. Eric nous prodigue de précieux conseils, et tache de nous faire faire quelques exercices de maniabilité. 

Certains sont clairement plus doués que d'autres, et arrivent finalement à bien déjouer les pièges présents tous le long du parcours de 30km, mais retenons le record de celui qui s'est retourné le plus rapidement : Joris avec 10secondes une fois assis dans son Kayak !

L'après midi, changement de décors, les chemins remplacent la rivière, et les VTT remplacent les kayaks et comme dirait Céline Dion «  les derniers seront les premiers ». 

Niveau logistique, merci à Marcel qui a livré les VTT à Saint Martin d'Ardèche, lieu de notre débarquement, avec 2h d'avance ( ou peu être que c'est nous qui avions 2h de retard …). Qu'importe, transition éclaire et ravitaillement diététique : bière/ saucisson / chips / ravioli en boite pour Steve, et c'est reparti. 

Le début du parcours est typé raid avec du portage pour sortir des gorges, mais les points de vue sur la vallée sont magnifiques. Il fait chaud, les gourdes se vident, Sandrine aura l’occasion de se rendre compte de l’hospitalité et la solidarité Ardéchoise en sollicitant qq litres d’eau dans un camping, pour ne finalement ne rien obtenir.

Stage_raid_XTTR_4Puis enchaînement de pistes roulantes caillouteuses, quelques sentiers monotraces, et déjà de retour à la Ruine. Bon le VTT en mode récup ; en Ardéche ; avec Clément qui trace le parcours, et des gros bourrins qui suivent, ben c'est pas gagné !

Puis apero, barbec avec l'ensemble du groupe histoire de finir la journée comme il se doit.

Jour 4 :   

Aujourd'hui c'est la journée « chantier » du stage : matin gros VTT'O et aprem gros Trail'O. Les familles ont choisi d'aller faire de la spéléo, en mode pédagogique à la grotte Chauvet.

On forme des binômes pour le VTT'O afin que cela soit plus sympa. Clément a vraiment tracé un super circuit, où l’enchaînement des balises nous fait à la fois passer dans des coins sympa et voir des paysages au top, mais aussi emprunter des sentiers intéressants pour le VTT et atypiques de l’Ardéche ( comprendre « avec de la rocaille dans tous les sens »). En milieu de parcours , on se retrouve tous à la balise surprise : une source d'eau ou il est possible de se baigner, résultat (presque) tous le monde à l'eau. La fin du parcours est un enchaînement de sentiers monotraces, très  ludiques, parfois même avec des passages typés enduro mais moins cassantes que le début.

Stage_raid_XTTR_6Le midi pause déjeuner au camp, et puis vient l’heure de repartir. Il fait particulièrement chaud aujourd’hui et nos pauvres organismes Auvergnats ne sont plus habitués à tant de sollicitations après un hiver relativement long. Résultat, certains préfèrent écourter le trail et s’avancer un peu sur le parcours en voiture. Seul 4 téméraires, sans le GO, partent pour le parcours intégral qui annonce 20km avec des passages « en style alpins ».

Le début du parcours nous promène sur un plateau voisin de la Ruine, jusqu’à la « Goule » : trou d’eau qui s’engouffre dans la montagne (** dont la sortie a été observée en fin de spéléo => sympa le tourisme dans le coin !! ). Il est vraisemblablement possible de partir en spéléo en suivant le fil de l’eau, mais en l’absence du guide, PAS DE RISQUES. 

Puis il faut regagner le village de Labastide-de-Virac, d’où Mathieu / Sandrine / Clément démarraient.

Clément nous avait bien dit au départ : 

« 1/ Évitez les zones hachurées, c’est des campings et les gérants ne sont pas sympa»=> On confirme, après un accueil « chaleureux », certains nous font même part de leur compétence en orientation dont ils ne disposent malheureusement pas.

« 2/ La carte à presque 10 ans donc la végétation a du bien changer » => On re-confirme, en dehors des chemins et des murets pas grand-chose de juste.

Bref, le début est un peu chaotique mais nos 4 compères progressent bien jusqu’au moment où Alex nous fait le coup de l’entorse de la cheville, résultat retour à la case départ pour lui grâce à une assistance sans faille des Heurtault. Steve et Joris continuent seuls et la suite fut magique : descente hors trace dans le pentu pour regagner le fond des gorges, remontée de l’Ardèche par la berge dans un enchaînement de montées / descentes techniques avec des franchissements rocheux et autres pas d’escalade, traversée du Pont d’Arc par une grotte que seul les locaux semblent connaître. Finalement tous le monde se retrouvent lors de la remontée de l’Ardèche et attaquent ensemble le point d’orgue de la journée : la remontée du «Rieussec », qui contrairemeStage_raid_XTTR_7nt à ce que son nom indique est loin d’être sec, bien au contraire ! Un sente de toute beauté longe cette rivière, il faut grimper, se hisser, s’agripper, montée, descendre, le tout alternant marmites, et des points de vue splendides. Mathieu décide même de plonger dans une des marmites afin de se rafraîchir. Puis c’est le retour au camp après une dernière grimpette.

C’est la soirée de clôture, et on ne change pas un programme parfaitement rodé : apéro / barbec tous ensemble et fin de soirée au Sauna, puis jeux de société pour les couches tard.

Jour 5 :   

C’est l'heure du rangement pour tous le monde, Alex nous a quitté à l’aube pour aller soigner sa cheville ( heureusement le diagnostic n’est pas alarmant). Pour finir ce stage Clément emmène Caro, Anais, Mathieu et Steve faire un petit tour de VTT ludique autour de la Ruine, afin de travailler et perfectionner un peu leur technique. Encore des passages sympas, ça rigole, ça frotte, ça chahute et …. ça chute : Anais  effectue une belle cabriole en pleine montée, comme quoi ! Mais parole de Clément « Anaïs, ici pas de prix de la combativité !! » Stage_raid_XTTR_8

Nota : sympa le retour au boulot les jambes toutes égratignées et pleines de bleue, faudra juste éviter les jupes !!

Un dernier barbec histoire de, puis direction la maison, enfin avant une petite escapade pour faire trempette au bord de l’eau avec les enfants.

 

Tout le monde a vraiment passé un bon et agréable moment, un immense merci à Clément pour son accueil, son travail de préparation et l’organisation de stage qui est une grande réussite. Les XTTR ont désormais un pied à terre en Ardéche ;-)