Magalie S forte de ses beaux succès sur sa saison de trails tentait son dernier défi de l'année et pas des moindre : 75 km autour du Bourget du Lac .. Elle nous raconte !

Le principe est simple: faire le tour du lac du Bourget au départ du Bourget du lac!  300 solos sur la ligne de départ 5 heures du mat+ une centaine de relayeurs à 2 et 4.

GT_Lac_2J'avoue qu'à ce moment là je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Je voulais me tester sur plus long (75 kms), sur un profil plus roulant (3600mD+) mais ce que j'ai réalisé 1 semaine avant le départ est que les 10 premiers km étaient plats sur la piste cyclable le long du lac et que la route représentait environ encore 7-8 km de plus par petites portions entrecoupées de sous bois rendus bien glissants par la pluie des jours précédents et le calcaire mouillé disons que çà ....Glisse!!!

Il n'y a qu'à la fin qu'on marche vraiment puisque le gros morceau est situé au km 60 par la montée du mollard noir 900mD+ en 4 km tout en sous bois et surtout 1200D- en 8 km jusqu'à l'arrivée là encore en forêt. Le décor est planté.

Y a plus qu'à ...Souffrir!

J'avale les 10 premiers km prudemment à 11km/h puis arrivent les 1ers montées alternant marche mais aussi beaucoup de course. J'avais décidé de ne pas prendre les batons: erreur! A ce moment là je me sens bien. Je suis avec la 3eme Feminine en avance sur tous mes temps estimés de passage.

GT_lacC'est entre le 20 et 30eme KM que j'ai commencé à sentir que musculairement la course ce n'est pas la marche et que je manquais d'entrainement spécifique cette saison.

Au km 51 je me fais lacher par la 3eme qui s'envole sans que j'ai les ressources pour la suivre. Je retrouve François sur le ravitaillement et les larmes aux yeux je lui dis que je ne peux plus avancer. Mais quand on ne peut plus on peut encore... Il m'encourage a finir malgré le difficile profil de la fin de course! Je prends alors les batons et arrive tant bien que mal au km60  en 8h10 toujours en avance d'1/4 h sur mes prévisions les plus optimistes avant la montée.

Je décide de poursuivre pour travailler le mental car finalement j'ai vraiment mal aux muscles mais pas de soucis physiques autres. J'avance au ralenti et me fait passer par la 4e F en haut de l'ascension.Je reste un moment au ravito KM 65 me demandant si c'etait vraiment raisonnable d'enquiller les 1200mD- surtout qu'à 9h le lendemain il y a boulot... François ne me laisse pas le choix: Pas de gros bobos= il faut terminer!

Alors c'est reparti pour les 10 derniers km avec par moment les larmes aux yeux de douleur et de rage de se faire passer par la 5,6 et 7e fille sans pouvoir rien faire. Retrottiner parce que sinon le calvaire va durer 3 heures et çà ce n'est pas possible. La litanie feuilles mortes, calcaire mouillé, racines pendant les 8 derniers km et puis la sortie du bois pour le dernier km sur ...Bitume!  Mais c'est trop bon quand même.

J'arrive au bout en 11h33 8emeF 102 au scratch grace à François qui m'a soutenu sur chaque ravito. J'ai beaucoup appris bien plus que pendant toute l'année.

Maintenant Repos en attendant la neige....