Chaque année c'est la même chose, le froid revient, les feuilles tombent, les journées sont courtes, les entraînements se font à la frontale mais surtout on va à Chatel-Guyon courir le Roc du Diable. Quel tracé les diaboliques copains d'Arverne Outdoor vont-ils encore nous réserver cette année ?

Toujours 2 courses au programme , 1 de jour et 1 de nuit mais pour la nuit le Diable nous propose 2 parcours : 11 km dit "roulants" et 19 km "parcours de sanglier"avec 900 m de D+!

RD_5Frontales vissées sur le front, le départ est donné à 19h dans les ruelles de la ville. A cause de la météo venteuse, les lasers ont remplacé le traditionnel feu d’artifice au calvaire mais l'ambiance est là et on se réchauffe vite. Steph L, Guillaume, Stevos, Olivier S, Sylvain, Cécile J, Laure-Anne, et Caro C font partie du troupeau.

Le  premier km  très urbain permet de doubler (et de se faire doubler) on prend les positions avant d’attaquer les singles et d'aller rapidement visiter l'enfer ! Devant ça va vite très vite , mais Guillaume et Steve assurent ! Au cœur du peloton , la 1ere montée se fait "au train" chacun trouve son rythme , on est finalement pas si seul que ça dans les bois et gorges perdues. A l'arrière, on vérifie que nos lampes éclairent comme en plein jour... ou pas... Doubler dans les montées, doublée dans les descentes... Cécile profite de la nuit pour une équipée de circonstance avec les sympathiques Filloups CAP03 :)

Au kilomètre 8, les coureurs du 11 km filent vers le parc d'arrivée et pour les autres, c'est donc là que tout commence !  On oublie pour un certain temps les chemins, sentiers, traces ou quoi que ce soit et on se transforme en sanglier velu ....cordes, cailloux, rochers, montées verticales, feuilles, racines, eau, boue.... la suite n'est plus un long fleuve tranquille. Une petite pensée pour Caro, notre écureuil national en remontant la cascade du même nom à la force des bras... Le balisage est irréprochable, les cordes posées idéalement. La tempête souffle autour de nous, surréaliste... Quand on arrive au cœur des magnifiques Gorges d'Enval, l'organisme est bien attaqué mais c'est pas fini ......le sanglier que nous sommes (devenus) continue sa montée sur les hauteurs, la vue au sommet se mérite !!!

La fin n'est que du pur bonheur, tout en descente jusque dans le parc thermal  où une soupe chaude nous attend .

RD_3Résultats : 1 XTTR sur le podium Guillaume N, puis Steve 4e à quelques s du 3e, Steph L 7e  puis Oliv' S et un peu plus tard Sylvain, Caro C (4e F) et Cécile . Sur le 11km , Laure-Anne finit 2e au scratch féminin .

Une soupe, une douche, un peu de massage (ben oui) et hop au lit, demain y'a encore Roc !

Dimanche :

Dès 9h30, c’est aux petits de faire leur Roc sous l’œil admiratif de leur papa et maman. De l'envie, du dépassement, des pleurs, des cris, des larmes, de la déception, de la fatigue......quelle que soit sa place et son chrono, la course est belle et chacun est fier et heureux !! Bravo les bleus et la ville de Châtel vous avez assuré sur ces courses « bambins » !

Départ du 13 km à 10h30 où l’on retrouve Steve, Steph, Caro C (Oliv' blessé la veille a lâché son dossard)  un peu entamés par leur escapade nocturne puis Alex, Robin et Isa tout neufs pour affronter ces 13 km!

Un parcours identique à celui de l'année dernière avec toujours de l'eau, des cailloux, des racines, des rivières à traverser, .....Retour sur ce 13 km avec le CR à chaud d'Isabelle

"Sont fous ces Arvernes ! je vous explique, une montée c'est pas forcément droit dans la pente et une descente pareil...13 km à ce rythme...ça vous achève une vieille.... et tu pars direct tout droit dans la pente, t'as pas le temps de récupérer qu'un nouveau mur se présente... là t'as déjà les cuisses mortes et hop ça descend direct pour que tu finisses de les tétaniser !!
 tu te dis ça va bien s'arrêtait...ben non ça s'arrête jamais parce que même les petits singles "plats"... tu peux à peine courir tellement c'est juste de la vraie nature ! Des fois tu vois un grand chemin tout nickel alors tu essaies de courir aussi vite que les jambes qu'il te reste le permettent...mais c'est juste pour faire croire, ça repart dans le ruisseau à traverser, 1 fois, 2 fois, 3 fois...bon tu comptes plus tu traverses ! (dans l'eau je précise pour ceux qui penseraient qu'ils nous font passer sur un pont ils savent pas ce que c'est un pont les Arvernes )"

RD_1Sur ce 13 km bien rapide, 1h05 pour le 1er, Steve finit encore 7e (1er du Challenge) , Stéphane 30e les pattes lourdes... puis Caro a eu du mal à se mettre dedans, et finit 13e Fille (derrière 4 filles du Challenge), Alex joue à Dc House en aidant un coureur  qui s'est ouvert le cuir chevelu sur une souche (8 points de suture à l'arrivée quand même... comme quoi, une petite trousse de secours peut s'avérer utile) et enfin Isa qui franchit la ligne d'arrivée  devant une foule en délire !

RD9A l'arrivée, les sourires de satisfaction se lisent sur les visages de tous, en particulier ceux du challenge, contents d'avoir survécu à l'expérience.

Pas de podium sur le 13 km , mais au Challenge ca donne : Steve , 2e (à15s du 1er) , Steph L 4e  et Caro C , 4e F

Merci à l'équipe d'Arverne qui nous a préparé un si beau trail, technique, engagé et ludique, à nos accompagnateurs préférés : Cyril, Aline, Bertrand, Jenny, Laetitia et à tous les bénévoles.

RDV en septembre 2018 sur un nouveau Roc plus estival!!!

Actu Caro C

 

RD_6RD2