Le dernier dimanche de Novembre, c'est un classique, la Rhône orientation. Autant le savoir avant d'y aller, cette course est plus pour les trailers que pour les orienteurs.

En Ile de France, il y a quelques courses qui reprennent le numéro du département dans lequel elles se jouent pour en faire un nombre de balises à trouver. C’est le cas de la VO23D avec 95 balises dans le Val d’Oise et de la « 75 » pour 75 balises à Paris. Mais c’est aussi le cas de la « 77 » dans la forêt de Fontainebleau.

Col de la Charme, le CDCO de la Loire organisait la LOST Montoncel

Le mois de novembre a été dense en CO pour Caro et moi : cinq courses dont deux comptant pour le challenge O Paris. Le score fatidique des 250 balises est dépassé dans le mois (cette info concerne Cathy, très pointilleuse quant à son volume d’entraînement).

CO balisarde

Destination les Alpes de Haute Provence pour le CNE cette année. Et des beaux terrains de ravine et de garigue en perspective. Nous ne sommes que deux avec Caro à faire le déplacement du club et l’arrivée sous la pluie nous fait penser que l’on a fait le mauvais choix !

Les aléas de la vie font que je suis actuellement accompagné par une jeune fille fort jolie mais qui n’en reste pas moins handicapée en ce moment. Elle demanderait le macaron pour se garer tout prêt du super U qu’elle l’obtiendrait. Toujours est il que la CO reste pour elle une activité inenvisageable à ce jour avec ce fameux « greffon » que j’ai l’impression de connaître comme mon meilleur copain.

 

 

Septembre. Rentrée. Retour en région Parisienne. Aïe ! Heureusement je retourne aussi vers la dynamique de la CO en Ile de France, dont le calendrier est bien pourvu. Et je profite des weekends normands chez LA dulcinée pour courir un peu aussi… L’objectif est simple, c’est la qualif au championnat de France de sprint qui aura lieu à Lyon le 22 septembre lors du championnat de ligue…

Avant d’écrire, je me remémore les péripéties du weekend qui, au regard des courbatures, ne datent pas d’il y a si longtemps. Les jambes sont lourdes et les pieds explosés ...