test

AFFICHE_CEZO


 


 


 

Dimanche dernier, Chantelle Sports Nature organisait une moyenne distance en CO dans la forêt des Colettes. L’occasion pour Maddy de remettre le nez dans une carte depuis… Ah bah, depuis Charroux en novembre 2017 !!!

Profitant de ses vacances, David est exilé professionnellement toute l’année à Paris mais quand il revient en Auvergne il nous gâte avec une super séance de course d’orientation où il a pris la peine de poser une trentaine de boitiers sur le complexe universitaire des Cézeaux ce samedi 24 fév matin.

Jeudi 16 février, deuxième manche du CRIFCOU (championnat régional d’Ile de France de CO universitaire).

Assaut de la cabane en vue, weekend Auvergnat en vue ! Oh oui on va s’amuser un peu avec les copains du club. Eh ben non, encore une tempête sur le ch’nord de la France et on peut pas bouger de la région avec Caro, les boules… On prévient le père Lestrade pour lui dire qu’on ne pourra pas être là en tant que bénévoles. Puis on se lève avec la gueule de bois du weekend naze à venir.

Cette semaine il va y avoir de la balise à « manger » de nouveau ! Une course universitaire jeudi aprèm, un entraînement dans le parc des buttes Chaumont samedi matin, et une longue distance en forêt de l’Isle Adam  au lieu d’aller à la messe le dimanche.

Les CO  hivernales de début d’année de Robin

Ce weekend, pour changer avec Caro, on va faire un peu de CO. Et le programme va être chargé. Au menu : entrée, plat, dessert pour moi ; et Caro qui surveille sa ligne restera sur plat dessert ! 

Cathy, Steph et Perrine étaient sur la Balisarde de Thiers samedi après-midi

Et voilà, mon premier compte rendu en tant que licenciée à XTTR (même si je vis ce statut par procuration depuis un petit moment déjà !).
Premier raid orientation sous les couleurs du club bien que je n’en ai pas encore le maillot !

Coincé deux weekends de plus à Paris à cause des routes enneigées qui empêchent tout retour en Auvergne (je suis sûr que les Auvergnats le font exprès), je dois ronger mon frein en courant dans les forêts Franciliennes. Pourtant, il me semble bien que nombre de mes copains ont déjà sorti les planches ou les pioches.